Un week-end à Saint Cirq Lapopie

Publié le vendredi 29 mai 2015

 

ou... "Les aventuriers du taboule perdu"

Le comite des gentils organisateurs avait tout prevu : la reservation des bungalows au camping, les menus, le ravitaillement a emmener, le nombre de yolettes, le nombre de velos…. Plusieurs d’entre nous se sont retrouves vendredi soir pour charger tout le materiel sur la remorque et dans les camions, et samedi matin, nous partions a une vingtaine pour le Lot.

2015-05-25 07.57.55

Il y avait les anciens, les nouveaux, et aussi les petits. Il y avait les rameurs, les cyclistes,

mais aussi les chauffeurs (merci Jojo !). Tout ce petit monde formait une joyeuse troupe, bien decidee a faire de ce joli week-end de Pentecôte une escapade chaleureuse au vert et sur l’eau.

WP 20150523 003

Samedi, c’etait une petite mise en jambes avec une dizaine de kilometres a ramer ou a pedaler pour rallier Saint-Gery, lieu de la mise a l’eau, a Saint-Cirq-Lapopie, lieu de campement. Dimanche, 10 kilometres nous attendaient encore, mais cette fois uniquement pour l’aller entre Saint-Cirq et Larnagole, avant de devoir les couvrir encore en sens inverse. Ok, le retour etait dans le sens du courant ! Mais les cyclistes n’y ont pas ete tres sensibles, curieusement…

P1110688

 Quant au programme de lundi, c’etait au choix : soit une matinee d’aviron pour 5 d’entre nous, soit une marche jusqu’au sommet de la belle Saint-Cirq-Lapopie pour la quinzaine restante.

Panoramique

Et la meteo ? Et bien juste parfaite !! En majorite ensoleillee, avec des temperatures tiedes a souhait, allant jusqu’e rendre les soirees douces.

P1110699

Que retiendrons-nous de ces trois belles journees ? Pour les nouveaux, la decouverte des berges du Lot depuis la surface du fleuve a ete un emerveillement, entre falaises et vegetation printaniere qui offrait des odeurs bien agreables. Decouvrir les villages du bord du Lot depuis l’eau est un enchantement. Mais les anciens ne s’en lassent pas non plus - la preuve : ils y reviennent !

Pour tous, le passage des ecluses restera un reel amusement, plus ou moins teinte de ce leger stress que l’on connait d’autant mieux que l’on se situe plus pres de la porte en amont…

P1110660

On saluera la prouesse des anciens qui n’ont pas trop galere dans le montage du barnum (il parait que cela n’a pas toujours ete le cas...), ainsi que celle de Tessa et Florent qui ont pedale comme des grands du haut de leurs 7 et 5 ans.

Les soirees ont raisonne des histoires d’Alain, des chants de Daniele et de Muriel accompagnees par la guitare de Jean-Marie, de la bonne humeur et des rires de tous.

On se felicite encore de notre nouveau sponsor en la personne de Laurent qui nous a si bien regales de ses merguez, entre autres.

Et puis il y a eu le fameux taboule de Titi ! Ah ! Ce delicieux taboule que chacun se faisait une joie de deguster lors du pique-nique de dimanche midi ! Sauf qu’il a fallu se partager deux malheureuses barquettes, la troisieme ayant mysterieusement disparue, malgre les recherches approfondies menees dans tous les frigos de la colonie ! À l’heure où nous vous ecrivons, le mystere reste entier…

 Ecrit par Audrey